Vos contributions !

Nous habitons au 18 boulevard cattenoz, Je n’ai rien contre la piste cyclable mais nous avons perdu beaucoup de places de stationnement à cause d’elle, en plus il n’y a pas beaucoup de cyclistes qui l’emprunte. Votre zone a 30 km/h n’est absolument pas respecté, les voitures continuent à foncer comme avant , mettre des ralentisseurs serait une bonne solution et cela empêcherait aussi les « rodéos « des motos cross et des buggy . Nous sommes nouveaux habitants propriétaires à Villers-lès-Nancy et je ne pensais Pas que ce fléau de rodéo pouvait Exister. Dans l’attente d’une réponse Cordialement

par Éric DESVERNES, le 1er août 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

J’utilise le vélo tous les jours pour me rendre au travail et pour amener mon enfant chez l’assistante maternelle. J’emprunte le Boulevard de Cattenoz tous les jours dans les deux sens – je salue donc la création de la piste cyclable dans le deuxième sens ! Néanmoins pour rejoindre le Boulevard de Cattenoz depuis Villers village je suis actuellement obligé de prendre l’Avenue du Général Leclerc (très passante et sans piste cyclable, avec traversée du Boulevard des Aiguillettes). En effet, la coulée verte, bien que piste cyclable sur le papier, n’est pas accessible aux vélos avec remorque pour enfants : les barrières en entrée et en sortie ne me permettent pas de passer, elles sont trop proches et nécessitent des virages trop serrés. (J’ai testé, même en descendant du vélo je suis resté coincé dans le virage, et j’ai du dételer la remorque pour en sortir.) Malheureusement cette construction est presque systématique sur la commune pour les pistes cyclables « dédiées » (qui ne sont pas à coté d’une « route voiture »). Ces pistes ne sont donc pas utilisables en pratique pour tous types de vélos (vélo avec remorque, vélo cargo, tandem, …), bien qu’elles sont recensées sur le plan de la métropole comme pistes cyclables. Pourquoi ne pas remplacer ces barrières par des poteaux (comme c’est le cas sur la piste entre le collège Chepfer et Clairlieu) ? J’espère que ces remarques pourront prochainement être prises en compte, merci par avance.

par Jannik DREIER, le 1er août 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Je sais que la mode est aux pistes cyclables, mais il faut arrêter cet intégrisme cyclophobe qui consiste à comparer quelle ville a le plus de Km de piste un peu comme celui qui à la plus longue. Sortir d’un stationnement ou devoir faire un créneau dans une piste cyclable ????? Ne serait il pas mieux de mettre la piste entre le trottoir pour piéton et le stationnement comme cela se fait partout en Europe du Nord ? Le bd Cattenoz est assez large pour que les automobilistes respectent le code de la route et l’écart lors d’un doublement de cycliste. Pas de problème, passons à 30 Km/h les cyclistes pourront dépasser les voitures. Au fait, combien de cycliste passe par jour ? je pense que l’on devrait leur faire payer un péage pour couvrir les frais d’aménagement des pistes cyclables Mes amitiés à tous

par Jean-Marie CUNAT, le 31 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Très bonne idée d’avoir ajouté cette piste cyclable qui manquait. Pour continuer d’améliorer notre environement : – prolongement de la piste sur le bvd maréchal Foch (pourquoi pas le rendre à sens unique ?) – il faut utiliser l’espace gagné par le changement de stationnement pour y planter des arbres qui manquent dans ce quartier.

par Jonathan Pierrel, le 31 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

J’utilise mon vélos tous les jours pour travailler et amener mon enfant à l’école, donc forcement je suis contente de cette nouvelle initiative. il faudra voir ce que cela donne avec le giratoire. Il manque à mon sens un sas de sécurité pour les vélos avec un feu dédié au vélos au croisement cattenoz et France Lanord pour pouvoir empreinter la coulée verte. Pour être en sécurité je suis obligé de monter sur le trottoir en amont du carrefour. et il manque un batteau à la sortie de cette coulée verte au carrefour boulevard lyautey /rue Maurice André. Merci

par Laurence BOULANGER, le 31 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Bonjour, jusqu’à quelle date cette piste cyclable expérimentale est elle censée exister? Je ne suis pas contre les vélos ni les efforts pour l’écologie. Malheureusement, tout le monde n’a pas la possibilité d’utiliser ce moyen, pour se rendre au travail, ou récupérer les enfants par exemple! Par contre, durant le mois de juillet, mon temps de trajet à été doublé par cette piste cyclable! Plus de temps avec un moteur qui tourne, des bouchons et donc de la pollution! Et durant toutes ces semaines, je n’ai jamais croisé le moindre vélo!!! Et ce peu importe l’horaire! Je me pose donc la question du bien fondé de cette piste cyclable !

par Pascale, le 31 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Monsieur le Maire, Je n’utilise pas les pistes cyclables du boulevard Cattenoz mais je trouve que c’est une excellente idée d’en avoir prévu une seconde qui à mon avis peut avoir, elle aussi, un certain succès, quand il s’agit de la sécurité des usagers. Mais pourquoi doit-on , plus que jamais, subir les rodéos à moto, narguant les 30km/heure. Vitesse qui devrait d’ailleurs, être respectée par tous. Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de ma considération distinguée.

par Annic DAUDIGNY, le 29 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Sympa de permettre aux citoyens de s’exprimer ! Circulant souvent à vélo, j’ai accueilli avec plaisir les voies cyclables du Bld Cattenoz. Le rond point peut permettre de fluidifier ce carrefour et peut-être à moyen terme de le rendre un peu moins triste. Si la piste cyclable est pérennisée, il serait intéressant qu’il y ait d’un côté une double voie dédiée aux voitures et de l’autre côté de la route, entre les places de stationnement et le trottoir dédié aux piétons, une double voie pour les vélos comme on le voit beaucoup à l’étranger ou à Nancy Rue Jeanne d’Arc entre la rue de la Commanderie et la place de la Croix de Bourgogne. Les pistes cyclables qu’on voit sur la métropole, représentées par un simple marquage au sol entre les voitures qui circulent et les voitures en stationnement sont très dangereuses pour les vélos, d’autant plus quand on circule avec des enfants. Elles servent de voie de stationnement express en double file pour les voitures et exposent les vélos à de graves accidents liées aux ouvertures brutales de portières… Bravo et merci pour cet aménagement,

par Antoine CANTON, le 29 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Concernant la nouvelle piste cyclable, dans le sens Vandœuvre/Laxou, pourquoi l’avoir fait, sachant que celle existante dans le sens Laxou/Vandœuvre, n’est pratiquement pas utilisé. Et pour la première fois lundi 27 aout ou je vois un vélo sur la piste, le cycliste, n’utilise pas le bon sens, il utilise la piste sens Vandœuvre/Laxou, alors que celui-ci venait de la direction Laxou, donc moins de place sur les voies pour les voitures pour rien à mon avis et en plus les cycliste qui demande tellement d’accès pour eux, ne respectent absolument pas les règles. Par contre, rien n’est fait contre les nuisances des scooters, quads et motos sans casque qui déambule sur le boulevard avec un vacarme incessant les soirs ou weekend. En plus, depuis le marquage des nouveaux stationnement le long des trottoirs, qui est tout à fait légitime et bien pensé, l’ancien emplacement de l’arrêt des bus avec haut trottoir dans le sens direction vers Laxou, des pickup ou 4×4 se garent à cet endroit, qui n’est pas une aire de stationnement, et pas de verbalisation, alors que je sens bien que les voitures, elles seront verbalisées dès le moindre faux pas. Pour moi cette 2 ème piste cyclable n’était pas nécessaire à Villers, la preuve Vandoeuve à fait marche arrière et cherche d’autres solutions, pour une cohabitation cohérente et harmonieuse, car tous les problèmes ne viennent pas des automobilistes, il y a beaucoup de personne en vélo qui se croit les rois du monde. Merci d’avoir donné la parole à tout le monde.

par Béatrice BORDE-RICHARD, le 28 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Pourquoi suivre la mode? Mais si le but est de pourrir la vie des automobilistes, il faut continuer… J’emprunte le bv Cattenoz depuis des années, sans jamais avoir remarqué la piste cyclable existante! Je n’y ai d’ailleurs que rarement vu des cyclistes. En créer une nouvelle pourquoi pas, mais mettre la limitation de vitesse à 30km/h, non merci. Le boulevard, rectiligne et en pente descendante est il accidentogène à 50km/h? Ou sont les statistiques? Noter que les épis « restent inutilisés à 60% » c’est peut être le cas l’été, en dehors des heures de pointe. L’hiver devant la pharmacie ou le laboratoire ce n’est pas pareil. Vous pensez fluidifier la circulation, en supprimant la voie, pour ceux qui veulent tourner à gauche, cela ne ferra qu’augmenter la queue au carrefour. Privilégier les déplacements à vélo, OK, essayez d’aller travailler à Ludres à bicyclette ou en transport en commun et racontez moi votre odyssée. J’ai subis l’aménagement provisoire du bv de l’Europe à Vandoeuvre, (heureusement qu’il n’a pas duré), mais n’y a-t-il pas meilleure utilisation de l’argent des contribuables?

par Didier DAURES, le 28 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Moi-même cycliste au quotidien je trouve ce projet très intéressant. Les pistes cyclables sont sécurisées ce qui est primordial, car bien souvent nous nous trouvons à circuler sur des pistes à contresens des voitures qui ne nous voient pas. Rien de mieux donc, que des pistes cyclables entièrement dédiées. J’habite au 3 boulevard Cattenoz et trouve également le nouveau mode de stationnement beaucoup plus sécurisé. Ma voiture ne dépasse plus sur la chaussée. Par contre, mes voisins et moi même trouvons inadéquat d’avoir mis toutes les places de stationnement devant les deux résidences du 1 et 3 boulevard Cattenoz en « arrêt minute » car cela réduit nos possibilités de stationnement ainsi que pour nos invités. Nous n’avons pas tous la chance d’avoir un garage! D’autant plus qu’il n’y a pas besoin de tant de place en arrêt minute?!! Deux suffiraient non?? Ou alors il faudrait dédier les places devant le laboratoire Avenue et la libération en « arrêt minute » plutôt que celles du boulevard Cattenoz utilisées par les habitants des résidences. D’autant plus que le laboratoire a un parking privé pour ses clients et livraisons. Donc pourquoi nous priver de tant de places qui, depuis le début de l’expérience, sont majoritairement inoccupées…Merci pour votre retour,

par Noémie SCELLIER, le 28 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Ce réaménagement du boulevard Cattenoz est une excellente nouvelle pour renforcer la présence des cyclistes mais ils sont grandement insuffisants pour : augmenter significativement le sentiment de sécurité des cyclistes néophytes, réduire la vitesse excessive de nombreux automobilistes Les carrefours ne peuvent physiquement pas être réaménagés en faveur des cyclistes avec des pots de peinture, ce qui ne change pas la situation par rapport à l’état initial. Cette expérimentation doit donc s’inscrire dans le cadre d’un réaménagement global du quartier, faisant une belle place aux aménagements cyclables continus, rapides et sûrs, dans le cadre d’un plan de mobilité métropolitain retravaillé.

par Hadrien FOURNET, le 27 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Difficultés de stationnement les jours de semaine liées à la diminution du nombre de places sur le boulevard Cattenoz et au fait qu’au niveau des numéros 5/7/9 les emplacements sont occupés très majoritairement par les employés d’ENEDIS qui n’utilisent pas le parking privé dont ils disposent dans l’enceinte de leur entreprise. Tenter de faire respecter les limitations de vitesse par des contrôles réguliers

par Odette LECLERCQ, le 27 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Pour compenser la diminution du nombre de places de stationnement, demander à ENEDIS d’imposer à son personnel l’usage de LEUR parking (difficulté d’accès au cabinet médical du 9 bd Cattenoz)
Edicter une règle n’a de sens que si elle est respectée…le 30 km/h sera rarement respecté ( le 50km/h ne l’étant déjà pas!!!) si des ralentisseurs de vitesse (type coussins berlinois) ne sont pas installés sur le boulevard et si des contrôles radar ne sont pas effectués y compris le weekend.
Rappeler la vitesse maximale par un marquage au sol.

par Brigitte BARRIOS, le 27 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Je suis pour le développement des pistes cyclables, cependant celle qui vient d’être installée bd Cattenoz me semble dangereuse pour la circulation des vélos et des voitures. De plus je suis très mécontente des places de parking limités à 20 min devant chez moi. J’ai acheté un appartement à cet endroit en me disant que je pourrais me garer facilement et maintenant ce n’est plus le cas. Qu’il y ai 1 ou 2 places limités c’est une chose mais la c’est trop ! Je ne suis pas là seule résidente du 1 et 3bd de Cattenoz à être en colère. Mr le Maire que diriez vous de ne pas pouvoir vous garer devant chez vous ?

par Lisa NOIRET, le 27 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Habitante au 1 boulevard du docteur cattenoz à Villers lès nancy, je découvrelundi cette nouvelle piste cyclable en marquage jaune, donc temporaire pour le moment, très bien. Ce qui est dérangeant, ce sont les stationnements en créneaux qui ont remplacé les stationnements en épi et qui réduisent très très fortement le nombre de places proposées… MAIS ce qui est ABERRANT, c’est que TOUTES les places soient désormais proposées en ARRET MINUTE !!! On se fiche donc des résidents de la résidence au 1 et 3 du boulevard cattenoz !!? Pensez- vous que nous bénéficions tous d’une place privative ou d’un garage dans les sous- sols ? Détrompez- vous, ce n’est pas le cas et ce n’est pas faute de chercher! Il y a environ 85 appartements dans cette résidence à deux immeubles, dont beaucoup d’occupants possèdent une voiture, et 14 places de stationnement restantes désormais proposées (4, rue du leomont, 3 rue de la libération et 7 boulevard cattenoz le long du square)! Ces places sont toutes occupées dans l’année et une grande majorité des places en épi l’étaient aussi!! Comment allez vous répondre à ce besoin des résidents ? Je me dit que cette mesure n’a pas été prise sans études et réflexion en amont… Mais si ces études ont existé, ont dû être oubliés certains points importants : en effet, les mois précédents, plus de places sont restées libres car beaucoup moins de personnes (notamment des étudiants) dans la résidence en raison du contexte sanitaire. Puis depuis mi juin, on peut y ajouter la raison des départs en vacances… Mais à compter de septembre, comme tous les ans, la presque majorité des places est occupée et ce par nous, résidents. Le laboratoire possède son propre parking et la pharmacie a, sans doute besoin, d’une ou deux places en arrêt minute et pas 10!!! Comme c’est le cas depuis lundi 20. Les résidents des 1 et 2 boulevard cattenoz se sentent complètement oubliés et dénigrés face à cette nouvelle proposition ! C’est bien de vouloir proposer des pistes cyclables, mais tout le monde ne peut se passer de sa voiture! Vous ne pouvez nier à ce point les résidents ! Merci pour votre lecture ainsi que votre future réponse et une réévaluation de cette situation

par Gaëlle PARMENTELOT, le 22 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

Résidente 23bd du dr cattenoz, 7 places devt l immeuble tj occupées pendant l année scolaire et notamment lors des activités du centre social du placieux et du gymnase. Aujourd’hui..3 places !!invraisemblable !! Quelle logique pour les résidents permanents!!

par Dominique ELOY, le 21 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

La file d’attente des automobiles jusqu’au feu du croisement transformé en une voie unique s’agrandit très rapidement, empêchant les autres véhicules venant des rues perpendiculaires, de s’engager dans le boulevard ainsi que les riverains de sortir de leurs résidences. Tout ce bouleversement pour quelques rares vélos…Ce projet intervient de plus au mois de juillet. Nous craignions qu’à la rentrée, les effets négatifs se fassent davantage sentir. Certes, l’idée de favoriser le vélo comme moyen de déplacement est intéressant mais il ne faut pas oublier que nous n’avons pas la chance de travailler à cinq cent mètres de chez soi. Loin d’être contre le principe écologique, la ville ne peut néanmoins pas se transformer radicalement en campagne. Les automobilistes venant des villes ou départements voisins ou devant traverser la ville pour aller travailler, s’engouffrent dans d’interminables bouchons. Les entreprises ne peuvent pas se passer de leurs fourgons pour transporter matériel et matériaux. Bref, les joies du vélo paralysent l’autre monde actif et entraînent de nombreuses crises d’impatience et exacerbent la nervosité des gens prisonniers des files de voitures. il convient par ailleurs de mentionner l’imprudence des cyclistes et auxquels il serait urgent de rappeler les règles de base du code de la route. Ils ne respectent pas les feux tricolores, traversent un carrefour sans même regarder, monopolisent les trottoirs, les passages protégés, les voies réservées aux bus, tramway et automobiles. Les voies qui leur sont réservées ne semblent pas leur suffire. Rappelons que pour la sécurité de tous, le respect de l’autre est sans aucun doute l’un des fondements.

par Jean-Charles BLESCH, le 20 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.

La proposition figurant dans le document relatif au « plan vélo » de la métropole appelle de ma part des observations et des propositions. La vitesse limitée à 30 km/h sur la boulevard Cattenoz n’est pas réaliste s’agissant d’un axe très fréquenté. Cette mesure conduira les usagers à se reporter sur le boulevard de Baudricourt. La création d’une piste cyclable dans le sens Vandoeuvre Laxou est souhaitable, de même que la modification des dispositions relatives au stationnement. Sur ce point, la modification (longitudinal au lieu de « l’épi ») va réduire le nombre de places disponibles, ce qui est à prendre en compte, sachant que contrairement à ce qui est écrit la pression du stationnement est importante boulevard Cattenoz et dans les rues adjacentes, du fait de l’importance des besoins des personnels ENEDIS. En effet, le parking privé n’est pas suffisamment utilisé par les personnels d’ENEDIS. De plus, les livraisons quotidiennes et nombreuses devant l’entrée d’ENEDIS génèrent le stationnement de véhicules au droit de l’entrée, ces véhicules stationnant sur la piste cyclable Laxou-Vandoeuvre, et le plus souvent en contre-sens. Il conviendrait impérativement de matérialiser un emplacement réservé « livraisons » à hauteur du portail d’entrée d’ENEDIS. A hauteur du n°9 boulevard Cattenoz se trouvent 2 cabinets de professionnels de santé, il conviendrait de placer à cet emplacement 2 places « réservés handicapés » pour faciliter l’accès des patients, la place existante à proximité pourrait être supprimée. Si on veut limiter la vitesse sur le boulevard Cattenoz, un marquage de l’axe par une bande continue (sauf aux carrefours) pour dissuader le dépasseur de véhicules particulièrement dans le sens Vandoeuvre-Laxou, peut apporter une sorte de sécurité. Concernant les pistes cyclables, il faudra dissuader les cyclistes d’utiliser les trottoirs, ce qui se pratique actuellement et peut entrainer des accidents au droit des sorties d’immeubles pour les piétons. Enfin, si la création d’une nouvelle piste cyclable est souhaitable, il conviendrait de réaliser la continuité d’itinéraires cyclables sur Villers en direction de Nancy Je vous remercie de votre attention.

par Gérard Jacquemin, le 15 juillet 2020

Réponse : Votre contribution a été transmise au service correspondant, une réponse vous sera apportée rapidement.